Mémoire, Identité

Mémoire de la Population

La mémoire est importante lorsqu’elle est partagée. Akel Akian

Depuis fin 2010, la rencontre avec des opérateurs du quartier a permis de créer un maillage autour des Mémoires individuelles du Grand St Barthélémy dans la rubrique les Acteurs : il s’agissait comme le proposer Akel Akian de « pouvoir traverser cette Mémoire collective » et de dessiner à partir de ces témoignages et Identitées multiples notre Territoire.
Ce nouveau support permet de nous pencher sur le territoire du Grand St Barthélémy afin d’en retracer l’Histoire. A partir de ces récits de vie nous avons esquissé des portraits, des clins d’oeil et des coups de projecteurs sur les repères identitaires des Acteurs Culturels des jeunes opérateurs qui ont écrits, écrivent et s’inscrivent dans la Vie de la Cité.

Ateliers noms de rues

Dans la continuité de ce projet, le Comité Mam’Ega met également en œuvre une action citoyenne symbolique qui consiste à l’inauguration de noms de rues pour des Femmes et des Hommes qui ont œuvré toute leur vie pour le Vivre Ensemble et pour le bien de la communauté humaine dans leur environnement immédiat (exemple : rue Mahboubi Tir), mais aussi à une échelle plus universelle (exemple : rue Aimé Césaire).