Le Comité Mam’Ega est une association loi 1901 créée en 1988 qui a pour objectif la  lutte contre l’illettrisme et toute forme d’exclusion.
Situés au coeur du quartier de la Busserine, nous privilégions des actions de terrain ayant pour objectifs de :

  • Favoriser la promotion sociale et culturelle des habitants du quartier
  • Rassembler toutes les communautés dans un lieu de rencontres et d’échanges
  • Sensibiliser un large public à une forme de culture populaire.

C’est en hommage à Françoise Ega, femme rayonnante, généreuse et militante des premiers temps de la cité, que le Comité Mam’Ega porte ce nom. Conteuse et écrivain sans jamais être allée à l’école, elle a oeuvré pendant de longues années pour le rapprochement des communautés dans la cité la Busserine qui était devenu son « pays »,  si loin de la Martinique.

L’association a voulu s’installer sur place pour poursuivre l’action de « Madame Ega » un lieu de rencontres et d’échanges, résolument multiculturel, se donnant une mission d’éducation populaire. Lutter contre l’illettrisme par des actions en partenariat avec l’école, les initiatives culturelles de la ville, aider à la connaissance et à la diffusion des littératures francophones, antillaises, africaines, maghrébines.

Actuellement nos actions s’articulent principalement autour de 3 thématiques :

Avec le projet Mémoire, Identité, Territoire, à partir de récits de vie, le Comité Mam’Ega met à l’honneur ceux qui ont écrits, écrivent et s’inscrivent dans la Vie de la Cité, afin de promouvoir une vraie citoyenneté et donc favoriser une meilleure intégration des habitants du quartier au sein de la société, et de favoriser les échanges entre les différentes communautés.

Avec l’émission radiophonique Les Echos de la Busserine, le Comité Mam’Ega propose un indispensable relais auprès des locataires de la cité et des auditeurs marseillais sur la vie économique, sociale et culturelle du quartier.

Avec le projet Carrefour autour du Livre, le Comité Mam’Ega souhaite favoriser la découverte du livre et de la lecture, vecteur de la culture et outil de lutte contre les discriminations.